Parcours des arômes pour stimuler la mémoire des anciens

26 07 2012

Parcours des arômes pour stimuler la mémoire des anciens

Maître de chai aux Domaines Francis Abécassis (ABK6 Cognac, Cognac Leyrat et Reviseur Cognac), Christian Guérin a entrainé les résidents de Raby Barboteau dans un voyage à travers le temps.

Un parcours des arômes pour le plus grand bénéfice des petites cellules grises. Fragrances de fraise, pamplemousse, fleur d’oranger, miel, noix de coco…l’odorat est mis à l’épreuve pour une quinzaine de résidents de l’EHPAD Raby Barboteau à Segonzac.

 » Et ça,  vous ne trouvez pas ? Allez, je vous souffle. Le nom de la plante commence par un L  »  tente René Lacroix pour aider sa voisine. L’après midi récréatif concocté par le médecin coordonnateur Hélène D’Hardemare, plonge les anciens dans leurs souvenirs. Le Docteur a en effet invité Christian Guérin maître de chai au Domaine ABK6 pour conter l’ histoire du cognac.

Sur l’écran, les images défilent. En présentant la carte des crus, l’ oenologue explique le début de la distillation des vins charentais au XVIème siècle puis la double distillation, la bonification des eaux de vie entreposées dans des fûts de chêne,  le développement du vignoble qui s’étend jusqu’à 300 000 hectares au 19ème siècle.

La crise du phylloxéra, en 1880, le réduira à moins de 40 000 hectares. Le XXème siècle sonne la reconstruction du vignoble qui compte aujourd’hui 75 000 hectares. La création de l’appellation et la délimitation des six crus datent de 1936.Le cognac, produit de luxe, est exporté à plus de 90% vers 160 pays où sont expédiées quelque 165 millions de bouteilles chaque année.

Anciens viticulteurs, épouse de négociant, ouvriers de la Maison Frapin, mamans d’exploitants se laissent bercer par ces doux souvenirs. Le film déroule les images de vendanges à la main faisant briller les yeux de tous, puis rappelle l’arrivée des machines en 1970. Vinification, distillation, alambic, vieillissement sont expliqués par Christian Guérin.  » Mais ce monsieur sur l’écran, c’est Jacky Ferrand, mon ancien patron ! » s’exclame René Lacroix heureux de revivre sa jeunesse dans les vignes.
oduit de luxe, est exporté à plus de 90% vers 160 pays où sont expédiées quelque 165 millions de bouteilles chaque année.

Christian Guérin captive son auditoire. Avec passion il raconte les 230 hectares de l’exploitation du domaine ABK6 répartis sur plusieurs crus et sur lesquels il travaille. Il commente les orientations des eaux de vie vers les VS, VSOP, ou XO, selon le potentiel des arômes. Il parle de sa présence en temps qu’ oenologue auprès du commercial à travers la France et à l’étranger pour expliquer aux clients, la raison des assemblages, des coupes pour l’élaboration des divers cognacs. Les résidents suivent ce voyage avec attention  et se prêtent  à une vraie dégustation. Scrutent la couleur du produit, passent délicatement le verre sous leur nez, essaient de retrouver un parfum et goûtent, enfin, le nectar . Un moment sublime !

Article paru dans Charente Libre le 25/07/2012

Merci à Jeanette Matignon, correspondante CL à Segonzac.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :